Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

TOURISME-A-MARRAKECH

Contacter l'auteur de ce blog

5 DERNIERS ARTICLES
- Pourquoi faire une incentive à Marrakech
- Le trekking au Maroc permet de découvrir l’histoire de ses régions
- Louer un riad à Marrakech pour les vacances devient à la mode
- Imil et le mont Toubkal, la beauté loin de votre hôtel de Marrakech
Sommaire

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
24252627282930
<< Avril >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter tourisme-a-marrakech à vos favoris
 Pourquoi faire une incentive à Marrakech Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 


Marrakech est une ville Marocaine connue surtout pour son potentiel touristique. De nombreux touristes défilent chaque année afin de découvrir la ville, ses environs et s’imprégner de la culture locale qui fait la popularité du pays. Pourtant, les populations ne savent pas que la ville n’attire pas seulement pour son attrait touristique, elle est aussi l’écrin de certains évènements professionnels. Ne nous mentons pas, les entreprises qui choisissent de venir organiser une incentive à Marrakech, le font certes parce que la ville dispose des infrastructures nécessaires pour encadrer un tel évènement mais aussi parce qu’à côté le personnel pourra jouir d‘un cadre exceptionnel pour faire les activités qui suivent les sessions de travail. Grâce à Dunes Deserts et ses atouts, vous pouvez évaluer de quelle manière mener à bien votre évènement professionnel.

Organiser un évènement professionnel aux portes du désert


Faire des incentives à Marrakech, ce n’est pas seulement  découvrir la ville, mais c’est aussi se rapprocher du désert qui peut être un gros atout pour le bon déroulement des différentes activités. Vivre des expériences professionnelles dans le désert, avec des collègues, apporte une expérience particulière à toutes les personnes qui les vivent. Pour une entreprise, c’est l’occasion de renforcer la cohésion des équipes ainsi que la solidarité et permet de créer une vision commune. La ville de départ idéale, est Ouarzazate mais des départs se font aussi de Marrakech. C’est l’occasion pour des collaborateurs de découvrir les étendues désertiques, de sortir des habitudes qu’ils ont et d’offrir à chacun des participants la possibilité de dévoiler sa personnalité et de mettre en avant le meilleur d’eux-mêmes, des atouts qui seront ensuite réinvesti au sein de l’équipe. Une nuit de bivouac est une bonne façon de renforcer les liens qui existent entre les équipes car elles auront désormais une mémoire commune.

Les participants à l’incentive à Marrakech, pourront prendre un 4x4 pour se rendre dans le désert et vivre un lever de soleil magnifique, ils pourront aussi faire des balades en quad ou en buggy pour avoir des sensations de liberté que ces engins procurent. Des expériences qui renforcent la confiance en soi et qui soudent les membres d’une équipe entre eux. En parcourant le désert, les participants pourront visiter des villages berbères et rencontrer des populations atypiques, ils pourront marcher dans les montagnes, ou se promener dans le désert à dos de dromadaires. Le Maroc ayant été une terre où de nombreux films ont été tournés, les personnes qui s’y rendent pourront encore plus renforcer leur cohésion de groupe grâce au souvenir commun. Les studios de production et les décors de film que l’on trouve à Ouarzazate pourront être visités pour des moments de cinéma en réel. Grâce aux paysages, aux expériences et aux infrastructures des portes du désert votre incentive prendra des airs grandioses.  
        

 

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 31-12-2014 à 13h06

 Le trekking au Maroc permet de découvrir l’histoire de ses régions Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 



Lorsque l'on fait un trekking au Maroc avec Aventure Berbère http://www.aventure-berbere.com/ , on se rend bien compte que le pays a connu de nombreuses influences qui ont contribué à le métamorphoser et à en faire ce qu'il est de nos jours. Le Drâa est l'une des parties du pays qui a connu diverses influences et transformations au fil des siècles. Tout d'abord les différentes dominations des tribus caravanières qui ont traversé la région, mais aussi celle des Français entre autres. Le ##trekking au Maroc##, plus précisément dans la région du Drâa permet de découvrir ses populations qui ont aussi évolué avec les décennies et les siècles.

Patrimoine historique de la population du Drâa

A la base, la population qui a habité dans la région du Drâa devait être principalement de type primitif et négroïde, elle appartenait apparemment au groupe Biafan. Cette population a dû progressivement s'adapter aux conditions de vie que la région lui imposait. Tout d'abord, ils ont eu l'occasion de se rendre compte que le caractère aride de la région ne permettait pas d'élever des bovins, encore moins de vivre comme des nomades. Pour remédier à cette situation, ils ont dû s'adonner à l'apprentissage et à la pratique de la culture des dattes et des céréales. Cette même population négroïde se retrouve aussi au cœur de certaines oasis du Sahara, plus précisément au Tafilalet, ainsi que sur le banc d'Arguin qui se trouve en Mauritanie. Durant l'âge de fer, cette population négroïde a été influencée par les nombreuses colonisations qu'elle a subies, surtout en milieu nomade, mais aussi dans les oasis qui se trouvent en altitude. L'âge de fer a apporté des éléments amazigh, les autololes, les gétutes. L'influence n'a pas seulement concerné les éléments de décoration, mais aussi la langue de la population qui est devenue berbérophone. En plus, la population est devenue mixte, parce que l'on y retrouve désormais des personnes de race blanche.



C'est seulement à partir du 13ème siècle et jusqu'au 15ème siècle que les zones se trouvant au sud de l'Anti-Atlas, mais aussi du saghro, qui étaient principalement négroïdes, ont connu des colonisations des populations arabes. Lorsque l'Islam a commencé à faire son entrée dans la région du Drâa, le bassin central de la région a commencé à se structurer, c'est ainsi que les tombes d'anciens souverains de la région ont été découvertes qui prouvent que les anciens souverains, qui étaient appelés émirs étaient effectivement d'origine négroïde. Vers 1300, la soumission de la région du Drâa à la tribu Zénète des mérinides est effective, de plus la même tribu a du contrôle sur les villes voisines de Fès et Marrakech, suivies de Sijilmassa. Après les zénètes, ce fut au tour des chérifs Saadiens, ces derniers ont même mené une guerre sainte lorsque les Portugais ont essayé de conquérir le pays entre les années 1515 et 1545.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 19-11-2014 à 17h34

 Louer un riad à Marrakech pour les vacances devient à la mode Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Le tourisme du Maroc fait son « show » à de nombreux endroits dans le Monde, afin de se faire connaître. Se faire connaître ainsi, permet au tourisme marocain de gagner de nouveaux partisans. En effet, beaucoup de personnes ont envie d'aller au Maroc et même de louer Riad Croix Berbère à Marrakech, mais par faute d'informations ou par prolifération de la mauvaise information, ils n'osent pas faire le grand saut et se retrouvent à visiter des pays qu'ils connaissent déjà. Le « Top Resa » est l'un de ces évènements qui contribue à promouvoir le tourisme marocain à l'étranger, notamment à Paris en France. Cette année, il s'est agi de célébrer la trente-troisième édition de l'évènement qui reste jusqu'à l'heure actuelle le premier salon professionnel du tourisme qui est organisé en France plus d'inormations sur ce site: http://www.iftm.fr/ .

Cette année le salon a débuté le 22 Septembre 2014. Son principal objectif cette année était de réduire les effets négatifs, que les divers évènements qui se sont tenus dans les pays arabes, ont eus sur le tourisme au Maroc. Le stand consacré au Maroc, a été géré sous la direction de l'ONMT (Office National Marocain du Tourisme). Ce stand regroupait environs 30 exposants qui défendaient les couleurs du royaume chérifien. Parmi ces exposants on peut citer les CRT (Conseils régionaux du Tourisme), la RAM (Royal Air Maroc), des agences de voyage, des hôteliers et autres sociétés de promotion immobilière. Tous étant rassemblés afin de mieux comprendre le secteur touristique au Maroc, l'évaluer et ainsi trouver les meilleures solutions afin d'améliorer l'état du secteur entier. Selon Monsieur yasser Znagui, ministre marocain du tourisme, la mobilisation des exposants marocains était forte, ce qui a influencé de manière positive la participation globale du pays à ce salon.

Suite à la période difficile que les pays arabes ont traversé, le ministère du tourisme marocain est bien décidé à mettre en œuvre le maximum d'efforts afin de changer la donne et de donner une meilleure image au Maroc. Il s'agit de renforcer la communication et de faire oublier tous les facteurs négatifs. Certes d'autres crises risquent de subvenir mais le tourisme marocain saura surmonter ces obstacles afin d'atteindre son optimum. Le Directeur de l'Office national marocain du tourisme est du même avis. Il est conscient que l'année 2011 a été difficile pour le secteur du tourisme au Maroc. L'année 2011 peut être répartie en deux grandes périodes : une période de prospérité qui a été observée en début d'année, durant les quatre premiers mois, ensuite une période de régression qui a commencé au mois de Mai 2011, suite à l'attaque du café argana au c?œur de Marrakech. Toutefois depuis le mois de Septembre, le pays se remet petit à petit de ses déboires selon l'avis des professionnels. Cette reprise, on la doit notamment aux campagnes de communication menées par les professionnels du tourisme au Maroc et en France.

Nombreux sont désormais les groupes et les entreprises qui pensent à venir au Maroc pour organiser leurs séminaires ou leurs congrès. C'est une preuve que la destination gagne en assurance et aussi l'affection des visiteurs. 2011 a certes commencé difficilement mais il y'a bon espoir que l'année se termine en beauté.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 10-11-2014 à 11h42

 Imil et le mont Toubkal, la beauté loin de votre hôtel de Marrakech Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Le mont Toukbal et Imil vous procure un calme et la paix intérieure que vous recherchez tant dans le tumulte de la grande ville. Loin de votre hotel Marrakech, venez découvrir un autre lieu de paix et de relaxation. Le confort et le luxe de votre hôtel ne vous accompagneront certainement pas là bas, mais la beauté du paysage et des reliefs sauront vous donner ce que vous cherchez. Des paysages uniques sur lesquels vous avez une vue panoramique. Imil est un petit village de montagne qui sait offrir à ses visiteurs la nature dans toute sa splendeur contrastant de toute évidence avec tout ce que vous avez connu jusque là. Nature sauvage, nature vierge, nature riche de ses charmes.

Vous connaissez Marrakech et vous avez besoin de voir autre chose, retrouvez Imil pas très loin à environ 64 km de Marrakech. En tant que randonneurs, vous découvrirez l’ascension de l’atlas marocain avec le mont Toukbal. Ce mont fait 4 167 mètres. A Imil vous pouvez également visiter le parc national du Toukbal. Créé en 1942, il est situé sur une superficie de 38 000 hectares, ce qui en fait un des plus grands du pays et du continent.

En général, les visiteurs de la région aiment pratiquer du vélo, ou faire des randonnées pédestres pour admirer et savourer le paysage qui est d’une beauté particulière. Les hauts plateaux cédant leur place à des vallées et gorges encaissées. On y trouve des genévriers et des cyprès qui composent principalement la végétation d’Imil. Ces plantes participent au doux parfum exotique qui émane des sols. C’est donc un endroit idéal pour vous relaxer et prendre du bon temps loin des tuyaux d’échappement et de la pollution de la grande ville. Reconnectez vous avec la nature, la vraie.

La vie de montagne anime donc tous les habitants de ce village et donc tous les touristes qui viennent se ressourcer dans les paysages d’Imil. Le Toukbal sert de point d’attraction majeur dans la région et favorise de la même manière l’accroissement économique de la bourgade. Il est donc une source de revenus aux villageois qui développent des activités et des services payants pour les touristes. Ces différentes activités génératrices de revenus leur permettent de gérer certains de leurs besoins. Les métiers tels que guide touristique dans la haute montagne ; muletier qui se charge de transporter les bagages, les bivouacs ou les sacs de couchage des voyageurs pendant l’ascension de la montagne. En effet, les bagages peuvent s’avérer être très lourds durant l’ascension des pentes escarpées de la montagne. Il faut être en bonne forme physique avant de vous aventurer des les randonnées de ce genre. La montée et la descente se font en deux jours généralement et il faut le dire, c’est éprouvant au niveau physique. De même, l’excursion est recommandée à la période de juin à septembre, période pendant laquelle les conditions climatiques sont favorables. En hiver, tout vous paraitra plus difficile et le plaisir sera réduit par la fatigue et l’ensemble des difficultés que vous allez rencontrer dans la progression vers le sommet du massif montagneux.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 21-03-2012 à 11h12



SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 21-03-2012 à 11h07 | Mis à jour le 31-12-2014 à 13h06 | Note : Pas de note